Histoire

Beijinho, surnom de Benjamin Alves, né en 1922 dans la paroisse de Cabreiro.

De provenance rurale et humble, il vécut principalement de ce que la meilleure terre avait à offrir, éventuellement élevé par sa grand-mère Francisca, puisque sa mère était partie pour la ville de Porto pour travailler comme gouvernante. Plus tard, il serait naturellement finissent par hériter du patrimoine de ceux qui avaient joué le rôle de grands-parents et parents en même temps.

Dans cette maison a également vécu un représentant familier du clergé, responsable de l’ajout du balcon qui date de l’année 1864. Cependant, l’année d’enlèvement de ce logement remonte bien avant la date en question, ayant déjà traversé six générations de la Famille Alves. Cette famille est également connue sous le nom de « Les âmes », car il y avait un sanctuaire (plus tard changé à quelques mètres ci-dessous) en face de la porte principale de la salle.

Beijinho, courageux et intrépide, il se hasarda bientôt dans la capitale où il travaillait jusqu’à son mariage. Plus tard s’a déplacé à Covilhã où a exercé l’activité de mineur dans le fameux Minas de Panasqueira. Avant de rentrer dans sa patrie, le sort le conduisit pendant quelques années au territoire de Napoléon Bonaparte. De retour à ses origines, il devient habitué aux Foires d’autrefois, où il négocie des animaux et finit par être lié à l’activité de contracter des bovins.

Encore aujourd’hui, Beijinho se souvient avec le désir d’autres, en raison de la passion qui l’a accompagné pendant ses années dans la vie: les chevaux

Réseaux sociaux

Rua da Sobreira 407, Cabreiro

4970 – 100 Arcos de Valdevez

info@casadobeijinho.pt

964 852 774 | 962 766 656

Pin It on Pinterest

Share This